Découvrez Diane Peylin pendant les Nocturnes Littéraires

Peylin

J’ai toujours cru qu’avouer la vérité couperait le dernier fil qui nous liait

Peylin2

C’est une petite île de sable et de volcans, aux couleurs méditerranéennes. Là, trois hommes d’une même famille, trois pêcheurs, doivent affronter le passé, les regrets, le silence.
Il y a Valente Orozco, le père, sauvage et taciturne, qui n’a jamais pu surmonter la mort de sa femme Rocio. Il y a Rafa, le grand-père, ce géant au regard d’acier, inflexible avec Valente, et qui, inexplicablement, s’est métamorphosé un beau matin pour ne plus jamais cesser de sourire. Et puis il y a Salvi, le fils, qui a quitté l’île pour le continent, fuyant un destin tout tracé. Salvi qui déteste la mer, les éternels filets, l’odeur des poissons et les valeurs patriarcales d’une société dans laquelle il ne se reconnaît pas.
Derrière ces trois hommes, surtout, il y a des secrets, des non-dits portés de génération en génération comme un fardeau, et bien sûr des femmes – qui sont des soleils ou des poignards.
Voici, tissées délicatement, les trajectoires émouvantes de trois fils en quête d’un père.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *